Dale Wardlaw, un Chef de Chœur exceptionnel

Dale Wardlaw est né aux Etats-Unis et a vécu à New York. Dès l’enfance, il a été imprégné par des musiques de styles très différents, allant des chants liturgiques au chant lyrique, de la musique traditionnelle à la musique contemporaine. Chef de Chœur pendant vingt ans à New York, et en France depuis 2003, il se consacre avec dynamisme et passion à la création d’ensembles d’exception. Son enthousiasme et ses compétences en font un professeur, et un animateur de stage très apprécié.

Son Parcours et Expérience

Dale a étudié en Floride à Hobe Sound et à New York à la Manhattan School of Music. Elève de Joseph Flummerfelt (Chef de chœur de l’Orchestre Philharmonique de New York), il a reçu le prix « Spence School Faculty Recognition Award » en reconnaissance de son talent et de la qualité de son enseignement musical. Il a été professeur de chant pendant dix-sept ans à la Spence School, à New York, où il a dirigé quatre chorales dont le Select Choir, groupe vocal classique et de musiques du monde, qu’il a fondé en 1988, ainsi qu’un orchestre de musique de chambre.

Il a été responsable de nombreux concerts à l’Avery Fisher Hall, au Lincoln Center, au Carnegie Hall, au Musica Viva. Il a enseigné l’histoire et le solfège ainsi que la composition musicale. Il a emmené le New York Women’s Chorus en tournée en Europe.

Sous sa direction…

Aux Etats Unis, il a dirigé de nombreux chœurs de femmes, d’hommes, d’enfants et des chœurs mixtes.  Au-delà du style classique, Dale Wardlaw s’intéresse à tous types de musique. Il a été :

  • Directeur musical de « Swing Shift », un quartet de musique jazz
  • Conseiller et arrangeur de « Triple Trio », groupe a capella de musique populaire et de rock
  • Dirigeant de l’ensemble vocal à « Mannes School of Musique » (conservatoire new yorkais)
  • Directeur de comédies musicales au « Quogue Junior Theatre Troupe »
  • Arrangeur et coach vocal pour l’album « The Myth of Red » avec le soprano Sasha Lazard, mélangeant la musique classique à la musique techno.
  • Le soprano Dawn Upshaw a choisi la Chorale de Dale pour son disque produit par Nonesuch Records.

Ma culture américaine marque mes principes pédagogiques, qui m’amènent à recenser d’abord les points forts du chanteur.                       C’est le point de départ à partir duquel les erreurs sont, et permettent d’oser se dépasser.

Je n’enseigne pas ce que je ne peux pas faire moi-même.

Je n’avance pas des principes dont je ne peux expliquer l’importance ou l’utilité

Il existe un véritable parallèle entre le chant et la vie.

Chanter en chœur, c’est vivre et s’exprimer au sein d’une communauté où chacun apporte ce qu’il peut, en cherchant à s’améliorer constamment.

Les choristes avec lesquelles je travaille témoignent régulièrement de la formidable ouverture et de l’équilibre personnel apportés par cette pratique. Bien au-delà de la simple lecture musicale, le chante choral permet de profiter du partage et du soutien des autres choristes, en même temps qu’il oblige à un travail personnel d’approfondissement de sa propre technique. Le chœur offre un cadre sécurisant dans lequel le choriste peut, sans inquiétude, tenter des expériences vocales et, par là même, se découvrir lui même.

En tant que Chef de Chœur, je veille à créer une atmosphère où chacun se sent à l’aise et en confiance. Je fais travailler la respiration, la connaissance du corps, l’aisance des mouvements. Cela permet la progression de chaque choriste au sein du groupe. J’enseigne ces techniques de base tout en travaillant les œuvres afin que chaque choriste devienne un élément important du chœur. La connaissance de son corps en tant que son propre instrument est fondamentale pour libérer l’expression de celui-ci au service du chant.

Enfin, pour leur faciliter leur travail personnel, je remets aux chanteuses un MP3 de chaque morceau travaillé, voix par voix.»

Bien chanter c’est plus « être » que « faire ».

«Lorsque cette alchimie opère, le public ressent avec bonheur ce travail individuel et collectif qui l’entraîne vers un dépassement de son propre quotidien. Bien entendu cela implique pour les choristes comme pour le chef de chœur un travail exigeant et une recherche constante de progression.

C’est la raison pour laquelle je choisis un répertoire correspondant à la fois aux objectifs de l’association, à la sonorité et aux capacités d’évolution du groupe. Le chœur permet la rencontre de personnes d’horizons différents, ayant un seul but : communiquer d’une seule voix. »